Comment trouver un nouveau projet professionnel plus passionnant – Méthode à 2 étapes

Comment trouver un nouveau projet professionnel plus passionnant – Méthode à 2 étapes

Avez-vous été licencié de votre travail récemment ?

Peut-être seriez-vous actuellement menacé de perdre votre job.

Ou bien envisagez-vous carrément de changer de travail car il ne vous correspond plus ? Vous voulez du changement dans votre carrière mais vous ne savez pas encore comment vous y prendre.

Vous avez peut-être mal vécu votre dernière expérience professionnelle et vous voudrez bien rebondir sur un nouveau projet professionnel mais vous ne savez pas encore comment.

J’ai moi-même été licencié récemment de mon travail d’ingénieur en aéronautique, après 9 ans d’expérience. Bien que difficile au début, la réception du courrier de licenciement était pour moi le déclic pour commencer à repenser entièrement ma carrière. C’était l’occasion pour remettre tout en question et sortir d’une bonne résolution pour mon futur. Je pense que je ne me serais jamais remis en question si je n’avais pas reçu cette lettre !

La décision finale était pour moi inévitable : je me sentais déjà de plus en plus mal à l’aise dans mon ancien job. Il fallait que je quitte définitivement le salariat et que je regagne ma liberté avec un nouveau projet qui me tient à cœur. Mais la question était : COMMENT ?

Je me suis penché pendant des semaines sur la question et je me suis créé une méthode toute simple, à deux étapes, mais concrète. Grâce à elle j’ai pu définir un nouveau projet de vie et un plan d’action concret pour le réussir. Il est actuellement en cours d’exécution, et l’avancement jusqu’à aujourd’hui est très satisfaisant. Au final, mon licenciement était un mal pour un bien.

Dans cet article, je partage avec vous cette méthode qui m’a permis de trouver mon nouveau chemin rapidement, tout seul, sans me laisser désespérer par mon licenciement. En l’appliquant, elle vous aidera peut-être aussi à tourner votre malheur en une opportunité de revoir votre futur d’un œil plus optimiste et avec assez d’ouverture d’esprit. En définissant des actions concrètes, cette méthode vous aidera à vous projeter dans le futur avec une vision plus claire.

Etape 1 : Provoquez le débat : Qu’est-ce qui n’a pas marché et Comment y remédier ?

Si vous êtes mal à l’aise dans votre travail ou bien vous envisagez sérieusement de changer de direction (par exemple une reconversion professionnelle), posez-vous ces deux questions. Faites-le tout seul et ne vous laissez pas influencer par votre entourage car cela vous découragera tout de suite. C’est important que vous tiriez les conclusions vous-même à partir de votre propre analyse « Cause à Effet » car il n’y a que vous qui connaissez vos propres failles et ce que vous devez changer dans votre carrière. C’est le moment de vous poser ces questions sinon vous le repousserez encore à plus tard comme vous l’avez fait jusqu’à maintenant et vous ne ferez que prolonger votre malheur. Je l’ai moi-même fait et j’ai ainsi perdu 9 années précieuses de ma vie.

Concrètement : prenez un crayon et un papier et dressez trois colonnes : dans la première mettez Douleur, dans la deuxième Cause et dans la troisième Solution. Evidement vous pouvez le faire sur votre ordinateur dans un tableau Excel si vous êtes plus à l’aise, peu importe. L’essentiel est de noter vos idées, noir sur blanc. Personnellement j’ai préféré le faire à l’ancienne : crayon et papier.

DouleurCauseSolution
   
  • Dans la colonne Douleur:

Listez vos malheurs d’un point de vue professionnel. Il s’agit de tout ce qui n’a pas marché dans votre carrière pour que vous en soyez là. Cela pourrait être : licenciement, démission, difficulté de concilier vie privée et vie professionnelle, difficulté de progression financièrement, difficulté de promotion interne, travail ennuyeux, démotivation vis-à-vis de vos missions, etc. Je vous recommande vivement de vous concentrer uniquement au sujet de votre vie professionnelle. Sinon votre tableau sera trop long et vous risquez de partir dans tous les sens et donc de vous décourager très vite. Vous pourrez plus tard faire le même exercice pour tenter de résoudre un autre problème de la même manière ( votre apprentissage d’une langue, l’éducation de vos enfants, l’amélioration des résultats de votre entreprise, etc.). Mais à ce stade, ne vous mélangez pas les pinceaux et traitez uniquement le sujet de votre carrière professionnelle et votre volonté de rebondir.

  • Dans la colonne Cause: 

Et en face de chaque Douleur, listez les 2 ou 3 principales raisons qui sont à l’origine de cette douleur. Concentrez-vous sur celles qui sont vraiment en lien direct avec votre travail. Vous auriez par exemple quelque chose comme : domaine d’activité non intéressant, secteur d’activité en difficulté, salaire bas, parton incompréhensif, horaires contraignants, ambiance tendue avec collègues, compétence manquante, mauvaise méthode de travail, trajet maison-travail épuisant, etc.

Soyez sincère et objectif avec vous-même pour trouver les bonnes réponses. N’accusez pas systématiquement le monde extérieur de tout votre malheur. Si la faille est en vous, par exemple un mauvais caractère, soyez courageux et admettez-le. Un bon diagnostic sert à faire la bonne réparation. J’apprécie toujours l’exemple de l’or qui doit être chauffé à une température très élevée pour en extraire le Carat le plus luxueux. Soyez cet or ! D’où l’importance de faire l’exercice tout seul sans influence extérieure pour que vous puissiez être plus à l’aise et plus franc avec vous-même. Vous n’aurez pas ainsi la peur d’être jugé.

  • Dans la colonne Solution:

Cherchez une à trois solutions au maximum pour chaque Cause. Attention, c’est la colonne qui demandera le plus de concentration car votre plan d’action concret pour rebondir en découlera. Donc prenez tout le temps nécessaire pour bien définir les solutions possibles. Notez les idées qui vous conviennent à vous et à vous seul, ne cherchez pas à faire plaisir à X ou Y, soyez le plus rationnel possible. Cherchez des solutions réalistes qui vous coûtent le moins en temps et en argent. Soyez concis et précis en résumant l’action en 3 ou 4 mots maximum. Encore une fois, soyez direct. C’est la clé pour que cette démarche soit fructueuse.

Je vous donne des exemples :

Si vous êtes coincé dans un job qui ne vous plaît pas, la cause serait peut-être une compétence en particulier qui vous manque pour passer à autre chose de plus passionnant. Donc envisagez comme solution une formation en ligne ou un stage par exemple. Retravaillez également vos outils de recherche de travail (CV, lettre de Motivation, profil LinkedIn, réseau professionnel, etc.) plus profondément pour mettre plus en avant vos compétences et ressortir vos accomplissements les plus percutants. Sachez que toute personne ayant au moins une expérience professionnelle, ne serait-ce que d’un seul mois, aura forcément des compétences « à vendre ». C’est ce que j’ai déduit de mon expérience de salarié de 9 ans. Ne vous sous-estimez pas et ne laissez pas les recruteurs mettre en cause ce que vous savez faire. Soyez ambitieux et projetez-vous dans le futur.

Un autre exemple : si votre douleur est le fait que vous n’arrivez pas à monter vers un poste de responsabilité, la cause pourrait être une méthode de travail non adaptée ou un comportement à changer ou encore une fois une compétence en particulier à acquérir. La solution sera donc de changer telle ou telle méthode de travail ou bien d’améliorer vos compétences de communication pour vous faire distinguer auprès de vos chefs ou de vos futurs recruteurs. Il vous faudra alors peut-être vous inscrire dans des cours d’apprentissage de leadership ou de confiance en soi pour augmenter vos chances d’accéder à ce type de poste.

Ce ne sont que des exemples bien évidement. À vous de chercher les bonnes solutions et de les adapter à votre situation. La méthode du tableau vous permet de creuser plus profondément.

Prenez le temps de tout noter, même si vous estimez que cela n’a pas de sens au début. Plus vous écrivez des choses plus de nouvelles idées surgiront et plus vous y verrez clair. C’est normal, vous êtes en train de redéfinir entièrement votre plan de carrière.

Sachez par contre qu’en appliquant cette méthode, vous allez certainement vous retrouver dans l’une des deux situations suivantes :

  • Situation 1: vous aurez pleins d’idées dans votre tête et vous voudrez tout noter. Donc vous risquerez d’écrire tout et n’importe quoi. Votre tableau n’a plus de sens,
  • Situation 2: au contraire vous serez à court d’idée et vous aurez du mal à définir exactement vos douleurs et en chercher les causes. Votre tableau est presque vide.

Pas de panique ! La solution est simple. Il suffit de vous concentrer d’abord sur votre première douleur au travail et de lui chercher deux ou trois solutions. Vous verrez ensuite que plus vous avancez dans votre analyse, plus vous affinez votre besoin. Vous êtes ainsi sur le bon chemin. Dans tous les cas, sachez que vous n’aurez pas besoin d’un tableau de 10 ou 15 lignes. Vous avez besoin d’être efficace et vous devez passer à l’action tout de suite donc un schéma à une douleur ou deux, une cause pour chaque douleur et deux solutions pour chaque cause : vous êtes ainsi à un cumul de 8 lignes : c’est largement suffisant pour passer à l’étape suivante.

Mais avant cela, vous devez vérifier que votre tableau est réaliste. Je vous explique.

Quand j’ai fait mon tableau, je cherchais un nouveau plan de carrière car le bilan de mes 9 ans passés était très négatif :

Plus je creusais dans mes douleurs plus je trouvais des solutions possibles de rebondir. Certaines étaient irréalisables mais je les ai notées quand même. A la fin, j’ai décidé surtout de quitter le salariat et de travailler pour mon propre compte car je voulais regagner ma liberté et clairement je ne m’épanouissais plus en tant que salarié. Le tableau m’a permis de trouver l’idée de mon nouveau projet qui était Créer et Monétiser un Blog Professionnel. Je suis ainsi carrément dans une approche de reconversion professionnelle et je n’aurais jamais pensé à cette idée si je n’avais pas noté par écrit mes idées.

Pour découvrir mon nouveau projet et m’assurer de sa faisabilité, il me fallait des indices m’indiquant que j’étais sur le bon chemin en apprenant de mes prédécesseurs. Mes recherches m’ont conduit vers deux livres qui m’ont conforté dans ma nouvelle idée de projet.

Le premier est « Je gagne ma vie avec mon blog » de Aurélien AMACKER : un blogueur français qui a réussi à gagner sa vie avec son blog de voyage en partant de 0 euros de revenus en 2010 et arrivant à plus de 250 000 euros par mois aujourd’hui.

J’ai lu ce livre au format PDF en 3 ou 4 jours sur mon écran de portable. C’était mon tout premier livre de blogging à lire. Un livre est très intéressant et il va droit au but avec des idées concrètes et des exemples réels. J’apprécie énormément ce type de contenu qui donne de vraies solutions et pas seulement de la théorie.

Le deuxième livre était celui d’Olivier Roland « Vivez la vie de vos rêves grâce à votre blog ». Je l’ai découvert grâce au premier.

Encore une fois, c’est un livre d’actions concrètes qui explique comment faire pour réussir en blogging avec des conseils et des astuces émanant d’un expert dans son domaine, avec une approche parfois même « scientifique ». Je préfère toujours les conseils issus d’une expérience réelle montrant une évolution au fil du temps. Cela prouve que la méthode marche bien et qu’on n’est pas en train de vous vendre du rêve. Le livre d’Oliver ROLAND en était l’exemple parfait pour me convaincre que cela pourra aussi marcher pour moi.

Voilà comment j’ai pu me conforter dans l’idée de partir sur ce nouveau projet professionnel. Etant rassuré dans mon choix, je pourrai passer à l’étape suivante de ma méthode.

Donc à l’issue de la première étape, vous devez avoir quelques idées pour rebondir. Essayez de tester leur viabilité en vous renseignant par tous les moyens qui vous sont accessibles (internet, livres, interviews, entourage, etc). C’est important de confronter votre tableau à la réalité avant de passer à la deuxième étape. Cela vous permettra de vérifier surtout le caractère « réaliste » des solutions que vous avez envisagées.

Étape 2 : Plan d’Action

Vous avez à ce stade un tableau avec des solutions concrètes à vos douleurs d’un point de vue professionnel. Vous allez pouvoir mettre en place votre plan d’action.

Classez ces solutions par ordre de priorité : Solution S1, S2, S3, etc. N’hésitez pas à regrouper des solutions si vous voyez qu’il s’agit de la même chose mais formulée différemment à plusieurs endroits.

Pour chaque solution, vous mettrez en place : l’action – le temps – le coût et l’objectif. Vous pouvez utiliser encore une fois la technique du tableau pour noter tout cela.

SolutionActionTempsCoûtObjectif
     
  • Action:

C’est le fait concret pour réaliser la solution que vous avez trouvée : suivre la formation dans les domaines A ou B, lire les livres X, Y et Z, envoyer un CV à un tel ou tel recruteur, remise à niveau sur un certain outil informatique, etc.

  • Temps:

C’est le temps nécessaire pour accomplir cette action :  en jours, en semaines ou en mois. Plus vos délais sont courts plus vous êtes motivé et efficace. Je vous conseille de fixer une date exacte du type jj/mm/aaaa plutôt qu’un délai du type : dans 15 jours, dans 3 mois. Cela vous pousse à être concret et efficace.

  • Coût:

Combien vous coûtera l’action en argent ? C’est essentiel pour prévoir votre budget et réorganiser vos priorités si nécessaire. Pour cela, demandez des devis ou faites des estimations larges et réajustez par la suite. Privilégiez d’abord les actions gratuites et peu coûteuses, vous en trouverez avec un peu de recherche sur internet. Adaptez les actions à votre budget et non pas l’inverse au risque de vous retrouver endetté. La lecture est pour moi une arme qui sert dans tous les champs de bataille. Pourquoi s’en priver ? Aujourd’hui, on peut trouver de la documentation dans n’importe quel domaine qui nous intéresse et pour lequel on veut se lancer ou se perfectionner. Abonnez-vous à la bibliothèque la plus proche de vous si vous le pouvez, ça ne vous coûte rien !

  • Objectif :

Quel est l’objectif que vous voudriez atteindre une fois que votre action est accomplie ? Trouver un nouveau job (définissez au mieux ce nouveau job), obtenir un diplôme, avoir un niveau avancé dans un nouveau logiciel, maîtriser une langue à l’oral et à l’écrit, avoir un salaire minimum de xxxx €/mois, monter votre propre entreprise, etc. Ayez des objectifs précis et atteignables pour que vos actions soient précises et réalisables.

J’ai appris à ce propos un concept très utile : mon objectif doit être SMART : Spécifique – Mesurable – Atteignable – Réaliste – Temporel.

En appliquant cela, je suis plus efficace car je suis concentré sur l’essentiel. Si je n’arrive pas à caler mon objectif dans le temps par exemple, ce n’est pas un objectif. Je fixe alors tout de suite un nouvel objectif. Gardez ce raisonnement tout au long de votre démarche et vous serez 10 fois plus efficace. Cela vous aidera à garder votre motivation le long de votre projet.

Pour l’exemple de mon projet de blog, j’ai lu d’abord les deux livres que j’ai cité pour m’assurer si c’est faisable : c’est une action. Le coût était zéro car ces livres étaient téléchargeables gratuitement. Le temps était de 10 jours pour les deux livres. J’ai réalisé ainsi mon objectif de m’assurer que mon idée de projet est viable. Puis, je suis passé à l’action suivante.

Surtout, prenez tout le temps nécessaire de définir ce plan d’action avec le maximum de données fiables bien en amont. Si, par exemple, vous ne connaissez pas le budget à mettre dans une action même en estimation, mettez tout en œuvre pour avoir l’information avant de vous lancer. Sinon vous risquez de perdre beaucoup de temps et d’énergie. Vous risquez de vous décourager pour le reste de votre plan. A défaut, remplacez-la par une autre action paramétrable en temps et en argent ou bien découpez l’objectif en des étapes intermédiaires. J’ai moi-même reporté des projets qui me tenaient à cœur car leurs coûts d’investissement m’étaient trop chers alors que mon objectif était de rebondir le plus rapidement et le moins cher possible. J’ai donc mis en place des étapes intermédiaires avec des objectifs SMART pour y arriver.

Un autre conseil : rapprochez vos nouveaux projets au maximum de vos passions pour rester motivé et ne pas abandonner en cours de route. C’est évident, si on n’aime pas ce qu’on fait, on n’ira pas jusqu’au bout et on perd très vite la motivation pour son projet.

Voilà, vous avez ainsi votre plan d’action détaillé avec des objectifs clairs, budgétés et cadrés dans le temps. Il ne vous reste plus qu’à passer à l’action.

Si vous voulez avoir les modèles prêts à renseigner de cette méthode, je vous invite à vous inscrire via ce lien pour recevoir mon e-Book gratuitement. Profitez-en également pour y découvrir 6 conseils pratiques d’efficacité professionnelle qui vous aideront dans votre nouveau projet.

Bien évidement votre plan est vivant et dynamique. Si vous vous rendez compte en avançant dans votre projet qu’une action doit être révisée ou un objectif est à redéfinir, faites-le. Mais gardez toujours à l’esprit que vous devez éliminer la cause d’une douleur, la douleur que vous avez définie dans la première étape. Le coût et le temps à mettre dans une action pourront également être réajustés quand vous aurez plus de détails, toujours dans l’optique d’atteindre vos objectifs plus rapidement et le moins cher possible.

Soyez sérieux et rigoureux dans votre démarche. Ne vous laissez pas tenter. Vos objectifs à ce stade ont beaucoup de valeur car ils sont issus de vos douleurs donc tirez le meilleur de votre plan d’action pour soigner ces douleurs.

Vous allez vous sentir de nouveau maître à bord. Vous savez exactement ce que vous voulez, comment et quand l’atteindre. Rappelez-vous : votre objectif ultime c’est de rebondir et de trouver un nouveau chemin de réussite. Ne perdez jamais de vue cet objectif.

0 Commentaire sur “Comment trouver un nouveau projet professionnel plus passionnant – Méthode à 2 étapes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*